23/11/2010

007 remet le couvert ... contre le foie gras

rogermoore.jpg

Les fêtes de fin d'année approchent à grands pas et, avouons-le, beaucoup d'entre nous pensent foie gras, Sauterne et toasts moelleux. Quitte à fâcher les artisans du Sud-Ouest et à se fâcher avec les traditions françaises, Roger Moore vient de repartir en croisade contre ce met qui émoustille nos papilles gustatives à Noël.

Un grand magasin de Londres, Harvey Nichols, s’est engagé à retirer le foie gras des menus de son restaurant, en écho à une campagne de sensibilisation portée par Roger Moore. «Son Altesse» d’Amicalement vôtre, le Simon Templar auréolé du Saint, également ancien James Bond, endosse le rôle de pourfendeur des mangeurs de foie gras. Et surtout du gavage des oies et des canards.

«C’est vraiment formidable que Harvey Nichols m’ait écouté, comme d’autres qui vont supprimer le foie gras de leur table», a sobrement commenté l’acteur. Il aurait déjà proposé à un autre magasin chic de Londres de racheter son stock de foie gras.

Visiblement prêt à payer de sa poche, Roger Moore avait déjà financé l'an dernier une affiche réclamant l’arrêt de cette commercialisation, aux côtés de la puissante association de défense des animaux PETA. L'affiche, placardée sur la très chic Oxford Street en plein coeur de Londres, avait porté ses fruits. Le grand magasin en question avait fini par retirer tout son stock de foie gras de ses rayons.  

Il n'est pas sûr que nos amis britanniques soient totalement au fait de la fabrication de foie gras. Eux qui, pour la plupart, nomment ce délicieux met - il faut le dire - "pâté" ...

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (3) |

20/11/2010

Roger Moore au Kazakhstan

rogermoore.jpg

Roger Moore a effectué une visite de cinq jours au Kazakhstan afin de sensibiliser l’opinion publique sur les besoins des enfants handicapés particulièrement vulnérables.

Accompagné de son épouse Kristina, Roger Moore a participé à une manifestation organisée par l’organisation des Paralympiques afin de souligner l’importance du sport pour le développement et l’épanouissement des enfants handicapés. L’objectif est de renforcer le plaidoyer pour que les Etats mettent en œuvre les politiques et les principes défendus dans la Convention relative aux droits des personnes handicapées.

Le couple a aussi visité une école à proximité de la ville d’Almaty où les enfants apprennent à mieux se protéger des catastrophes naturelles comme les inondations, les feux ou les tremblements de terre. Ils ont aussi visité un centre qui fournit une prise en charge aux enfants abandonnés y compris les enfants handicapés. Durant leur visite le couple a rencontré de hautes personnalités politiques et des représentants de la société civile.

Le 20 novembre, à la fin de leur séjour, le couple a participé au Charity Ball afin de soutenir plus de 150.000 enfants handicapés kazakhs. Dans le pays, seulement un tiers des enfants ont accès au des programme d’éducation spécialisés et des milliers continuent de vivre isolés.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

08/11/2010

Moore pour plus d'humour

rogermoore.jpg

Il restera à jamais l'espion le plus facétieux de la série avec ses répliques ironiques et ses haussements de sourcils légendaires. Really ?

Roger Moore a tancé la production des deux derniers Bond, et plus particulièrement "Quantum of Solace", arguant que les scénaristes devaient réinjecter de l'humour dans la série. Il faut dire que les deux James Bond avec Daniel Craig dans le rôle-titre et dont le but premier était de de coller un peu plus aux romans de Ian Fleming ont pu laisser les amateurs d'humour et de légèreté sur leur faim.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (1) |

17/10/2010

Festival James Bond à Paris

L'affiche_du_festival.jpg

Les samedi 11 et dimanche 12 décembre prochains, le Club James Bond France et le cinéma « Nouveau Latina » (20 rue du Temple, Paris, 4ème) présentent le Festival James Bond.

 

6 films « cultes » sur grand écran… Durant deux jours, les premiers Bond des 6 acteurs ayant incarné 007 (S. Connery, G. Lazenby, R. Moore, T. Dalton, P. Brosnan et D. Craig) sont présentés au public sur grand écran, en 35mm, copies neuves : "James Bond contre Dr No", "Au Service Secret de Sa Majesté", "Vivre et laisser mourir", "Tuer n’est pas jouer", "GoldenEye" et "Casino Royale".

 

Des invités prestigieux… Chacun des films sera présenté par une guest star, un acteur, un technicien ou un témoin direct du tournage : John Glen, réalisateur de cinq James Bond, entre 1981 et 1989 ; Maryam d’Abo (« Kara Milovy » dans "Tuer n’est pas jouer") ; Steven Saltzman (fils d’Harry Saltzman) ; Sébastien Foucan (« Molaka » dans "Casino Royale")…

 

Des partenaires exceptionnels ! Parmi les partenaires de cet évènement : ACTIVISION. Les deux jeux vidéo conçus autour de l’univers de l’agent 007 seront présentés : GoldenEye et Blood Stone (sortie en novembre).

 

Enfin, le festival sera l’occasion du lancement du nouveau portail francophone dédié à 007 ainsi que de la présentation du nouveau numéro du magazine Le Bond et de ARCHIVES 007 - spécial « Les années Brosnan ».

 

Pour James Bond, 2010 fut en France d’une actualité débordante ! En mars, la sortie de la nouvelle formule du magazine des fans de 007, Le Bond, puis la célébration au château de Chantilly des 25 ans de A View To A Kill (Dangereusement Vôtre), lors des « Journées européennes du patrimoine », le 18 septembre dernier avec notamment la projection du film sur les pistes de l’hippodrome devant 1.200 personnes.

 

Infos et réservations : Club James Bond France

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (3) |

14/10/2010

Bon anniversaire Roger Moore !

rogermoore.jpg

Roger Moore fête ses 83 printemps en ce 14 octobre 2010. C'est l'occasion de lui souhaiter tout le meilleur du monde à lui et à sa famille. De le remercier pour tout ce qu'il a offert au petit et au grand écran pendant plus d'un demi-siècle, pour son engagement sans faille auprès de l'UNICEF depuis 1991, pour son humour, sa classe et sa disponibilité.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |