29/09/2009

Champagne au Monaco Boat Show

monaco

Le champagne a coulé au Monaco Yacht Club le 26 septembre. Le célèbre designer suédois J Craft Boats a dévoilé, sur les quais de la Principauté, son tout nouveau joyau : le J Craft Torpedo en présence de Roger Moore et de son épouse. Commentaire de James Bond himself : "J'imaginerais bien James Bond débarquer sur la côte aux commandes de cet engin. Pareil pour toutes mes Bond Girls. Elles auraient adoré". On le croit sur parole !

Lisez l'article original en anglais

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

18/09/2009

Roger Moore honoré par la profession

bectu-2009

Toujours fidèle au service de Sa Majesté, Roger Moore a tourné, dans les myhtiques studios de Pinewood, une pub pour la Poste du Royaume. C'est à cette occasion que le BECTU (The British Media & Entertainment Union) lui a remis une distinction pour son engagement.

Roger Moore est en effet membre de cette institution depuis son plus jeune âge, lorqu'il travaillait à Londres pour PPP, une société de films d'animation dont il fut limogé suite à une fausse manoeuvre. Mais qui s'en plaindra vu sa carrière ? C'est avec un grand sourire que Roger Moore a reçu un nouvel hommage qui couronne un parcours exceptionnel.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

17/09/2009

Roger Moore à Dubrovnik

dubrovnik2009

Il l'a annoncé tout de go à sa descente d'avion le 4 septembre dernier : pas question pour lui de jouer du piano, même debout. Le bras en écharpe, Roger Moore souffre du coude et doit subir prochainement une opération. Cela ne l'a pas empêché de se rendre à Dubrovnik pour prendre part, début septembre, au festival de musique de chambre "Rachlin and Friends".

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

On ne vit que deux foies (gras)

rogermoore2

Roger Moore est reparti à l'attaque contre le foie gras, un produit gastronomique dont il a dénoncé le mode de production, estimant aussi qu'il était "ridicule d'en consommer". L'acteur a écrit au directeur du grand magasin londonien Selfridges, lui proposant de racheter tout son stock de foie gras, un produit de luxe obtenu par le gavage des oies.

"Ce qu'on appelle foie gras est un foie gras qui est un foie malade", a-t-il déclaré  à la chaîne Channel 4. "L'idée de manger quelque chose de malade est absolument ridicule, mais quand vous pensez à la manière dont cela a été produit, c'est vil", s'est insurgé celui qui a incarné le légendaire agent 007. Il s'est déclaré prêt à acheter tout le stock du magasin Selfridges si son directeur "lui donne la promesse qu'il ne reconstituera pas ce stock".

Roger Moore a indiqué n'avoir pas reçu de réponse jusqu'à présent. "Peut-être n'a-t-il pas les moyens pour les timbres", a ajouté "007" à propos du directeur du grand magasin. Selfridges a de son côté déclaré à Channel 4 qu'il mènerait une enquête sur toute suspicion d'illégalité dans la production des foies gras vendu dans ses rayons. Cependant, le magasin a souligné qu'il maintiendrait ses ventes, compte tenu notamment de l'énorme demande de la clientèle au cours de la période précédent Noël.

Au cours des dernières années, Roger Moore s'est consacré à des activités humanitaires, levant notamment des fonds en faveur des enfants défavorisés en tant qu'ambassadeur de bonne volonté de l'UNICEF. Il a aussi apporté son soutien au combat de l'association de défense des animaux (PETA) qui mène campagne contre la "cruauté" du gavage des oies qu'implique, selon elle, la production du foie gras.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

03/08/2009

Chantilly, la crème de "A View To A Kill"

avtak

Le quotidien "Le Parisen" revient, cet été, sur les coulisses du dernier opus bondien de Roger Moore, "Dangereusement Vôtre". Marie-Antoinette, Valmont, Beaumarchais et… James Bond ! Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le domaine de Chantilly n’a pas seulement servi de décor à des films d’époque.

Si le château des princes de Condé a accueilli de nombreux acteurs à perruques et comédiennes en robes à paniers, il a aussi été le théâtre de courses effrénées et de complots internationaux.

Le tournage de "Dangereusement vôtre", qui a eu lieu l’année précédente, s’est largement déroulé sur le domaine. La demeure des princes de Condé figurait en effet celle de l’ignoble Max Zorin, un méchant marquant dans la série des 007, puisqu’il était porté par un acteur de poids, Christopher Walken.

Dans le scénario, James Bond, accompagné de son chauffeur, alias Patrick Macnee, se rend à Chantilly pour participer à une grande vente de chevaux de course organisée ausein de l’élevage même du fameux Max Zorin. "L’équipe du tournage avait complètement transformé le Dôme en salle des ventes", se souvient Yves Bienaimé, fondateur du Musée vivant du cheval, qui avait à l’époque accueilli les Américains. Le Cantilien avait même assuré un rôle de figuration sur le tournage, tout comme sa fille Sophie. Sous les écuries, dans de mystérieux sous-terrains, James Bond découvrira une fabrique secrète de puces électroniques, dont certaines sont placées sur les jambes des chevaux afin de les stimuler à distance lors du sprint final des courses hippiques. Si la présence de ces tunnels est liée à la fantaisie du cinéaste (encore que…il existe réellement des galeries souterraines liées à l’exploitation de la pierre), le château n’est guère altéré pour les besoins du tournage.

De nombreux plans du film utilisent les divers bâtiments du domaine comme décor. Max Zorin donne notamment une fête luxueuse dans le parc Le Nôtre. De ce tournage titanesque — pour les besoins duquel on a même fait se poser un hélicoptère au pied du château — Yves Bienaimé retiendra surtout la présence de celle qui fait toute l’originalité du film.

"Grace Jones, c’est vraiment une belle femme, s’amuse le Cantilien en évoquant la rock star noire à la silhouette féline. Roger Moore était très sympa. Il savait monter mais il était doublé pour toutes les scènes à cheval". L’épisode comporte en effet d’impressionnantes cascades équestres.Ces dernières ont été tournées non loin de Chantilly, sur l’ancien terrain de manœuvre des spahis, dans le secteur de Saint-Léonard, site aujourd’hui utilisé comme piste d’entraînement par France Galop. Encore une fois, c’est la french touch qui fait toute la différence sur ces scènes : elles ont été réalisées par l’Oisien Mario Luraschi, le plus célèbre des cascadeurs équestres.

Le domaine de Chantilly garde encore un souvenir de ce tournage unique. L’équipe a fait don d’un énorme cheval en faux bronze qui trône devant les grilles du château dans le film. Il se trouve dans les collections duMusée vivant du cheval.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (1) |