07/09/2010

Le costume de "L'Espion" vendu !

commanderbond.jpgPropstore a déchainé les fans de la saga bondienne en mettant en vente une pièce unique qui est partie en quelques heures seulement. Le costume de commandeur de James Bond que porte Roger Moore dans toute la seconde partie de "The Spy Who Loved Me", lorsqu'il est prisonnier de Stromberg, a trouvé preneur à un prix tenu secret que Propstore n'a pas souhaité nous communiquer. Une pièce unique s'il en est...

Certaines pièces ont cependant été rajoutées à la veste qui se trouvait cependant dans un relativement bon état général. Une des deux épaulettes décorées au grade de commandeur (grade de Bond) a été remplacée sur le modèle de l'original. Il en est de même pour les boutons de manchette et deux boutons du blaser. Mis globalement, le costume présente une condition générale impeccable.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

Bonjour Marie France
Il a bien changé de l'époque de "Bond", j'ai eu de la peine à le reonnaître sur la première photo ,la seconde c'est l'époque oû je l'ai aimé ,il était tellement beau !
Merci mon amie pour ton passage et ton commentaire super sympa
Je te souhaite une bonne journée
Gros bisous Méline

Écrit par : mel-and-tof | 08/09/2010

Bonsoir,

C'est vrai que Roger à changé depuis l'époque des "Bond" mais il a plus de 80 ans! Regardez les "p'tits pères" de son age ou plus jeunes qui font 10 ans de plus. Roger ne fait pas son age et je vous assure qu'il a la "pêche". J'en veux pour preuve le 14 décembre de l'année passée ou je l'ai attendu à l'aéroport de Genève pour le saluer alors qu'il se rendait à son chalet de Cran Montana en Valais. Il était chargé de bagages qu'il portait lui seul. De plus, il parcourt lui même au volant de son 4x4 Volvo, les 180 km qui le sépare de l'aéroport de Genève à son chalet. Et avec tout ça, toujours très disponible et d'une gentillesse remarquable. Je vous souhaite à tous une très belle soirée.
LBS

Écrit par : LBS | 08/09/2010

Les commentaires sont fermés.