29/01/2010

Martin Grace : adieu l'artiste

martingrace

C'était une fin d'été 42' quand il est né et c'est au coeur de l'hiver 2010 qu'il s'en est allé. Inopinément, car cet homme éminnement sympathique était un sportif accompli. Un vrai chêne, de ceux que l'on ne décime jamais. C'était un homme généreux, passionné, enthousiaste. Il faisait partie de la grande famille bondienne depuis ses premiers pas en tant que cascadeur dans "You Only Live Twice". Puis il est devenu la doublure de Roger Moore sur la plupart de ses opus bondiens :"TSWLM", "Moonraker", "For Your Eyes Only", "Octopussy" et "AVTAK". C'est lui qui double 007 lors du fameux duel sur le téléférique dans "Moonraker", c'est lui qui apparaît lors du célèbre prégérique de "FYEO" lorsque Bond se retrouve dans un hélicoptère fou dirigé par un Blofeld en chaise roulante. C'est encore lui qui se bat contre Zorin au faîte du Golden Gate Bridge dans "AVTAK". Et c'est toujours lui qui double Roger Moore dans les périlleuses scènes sur les toits d'un train dans "Octopussy". Une cascade qui a mal tourné et l'a envoyé plusieurs semaines à l'hôpital.

Devenu proche de Roger Moore, il l'a suivi sur les tournages de "The Wilde Geese", "The Naked Face", "Escape To Athena", "The Sea Wolves " et "North Sea Hijack". De cascadeur à ses débuts, il est devenu coordinateur de cascades.

Martin Grace était un homme chaleureux, plein d'humour et de simplicité. Il avait à coeur de parler de son travail avec passion. Et toujours avec le sourire. C'était aussi un très grand professionnel apprécié de tous. Son départ va laisser un immense vide dans nos coeurs.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

23/01/2010

Interview exclusive de Martin Grace

espion

Martin Grace. Un nom bien connu des bondophiles mais aussi des coulisses du 7ème Art. Ce sympathique Irlandais né en 1942 est un cascadeur professionnel qui fut la doublure de Roger Moore dans plusieurs James Bond ainsi que dans certains de ses films phares comme "The Sea Wolves", "The Naked Face", "North Sea Hijack", "The Wild Geese" ou encore "Escape To Athena". Doublure et complice, il narre, au fil d'une très longue interview exclusive qu'il a bien voulu m'accorder, les moments forts de sa carrière sur les plateaux bondiens et ailleurs. Des anecdotes mais aussi son grave accident sur le tournage de "Octopussy" lors de la fameuse scène sur le toit du train. Retrouvez cette interview sur le site de Roger Moore.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

22/01/2010

Roger Moore en Lituanie

lituanie1

Roger Moore est actuellement à Vilnius. Il a été reçu par la Présidente lituanien Dalia Grybauskaitė dans le cadre d'un voyage à caractère caritatif, puisque l'ex-James Bond promeut une campagne en faveur de l'éducation dans la province afghane de Ghor. La Lituanie y soutient un programme de construction d'écoles dans cette région dévastée par la guerre.

Roger Moore assistera et participera le 24 janvier au récital "Let's Unite For Children" organisé par l'UNICEF. Une nouvelle occasion de retrouver le violoniste Julian Rachlin et son groupe de musiciens virtuoses.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

10/01/2010

Roger Moore devient ... Diva

diva2010

Il ne s'est jamais comporté comme tel, et pourtant ... Roger Moore va recevoir le prix allemand "Diva" pour l'ensemble de sa carrière tant au petit et au grand écran qu'en tant qu'Ambassadeur bénévole auprès de l'UNICEF. Roger Moore recevra sa distinction le 26 janvier à la "Bayerisher Hof" à Munich en présence du Premier ministre bavarois Horst Seehofer. 500 invités prestigieux issus du monde du spectacle se presseront au gala.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

02/01/2010

Roger Moore déjà en action

sirbond

Roger Moore est descendu de ses belles montagnes valaisannes pour assister au tradtionnel Concert du Nouvel An à Vienne en compagnie de son épouse Kristina. C'est presque devenu une habitude pour ce grand amateur éclairé de musique classique.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |