28/03/2009

L'espion qui allait vers le froid

fyeo

Roger Moore sera à Helsinki le 3 mai prochain. Après la projection sur grand écran de "For Your Eyes Only" dans un cinéma de la capitale, il participera à une session de questions/réponses avec le public. Les organisateurs ont d'ores et déjà annoncé que les tickets, au pris de 8.00 EUR, sont partis comme des petits pains. Pour ceux qui n'ont pas eu le temps d'arracher le précieux sésame, il ne reste plus qu'à compter sur un désistement de dernière minute ...

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (1) |

Quantum Of Solace

rogermoore-bond

Il fut l'un des premiers à défendre le choix de Daniel Craig pour endosser le smoking de 007. Depuis, il continue à soutenir l'acteur dont il apprécie les performances.

Roger Moore marque néanmoins ses distances par rapport à la nouvelle tournure que prend la franchise. Son 007 à lui était un gentleman charmeur, un dandy plein d'humour qui savait déjouer les plans les plus diaboliques sans se départir de son élégance, de son sang froid et de sa finesse d'esprit. Et qui savait faire parler les armes quand il fallait.

S'il trouve que Quantum Of Solace, qu'il vient de voir, est "un sacré film", il trouve que le montage et le rythme sont trop rapides pour lui. Il lui préfère Casino Royale. Le dernier opus bondien lui semble davantage un "film d'action commercial". Il regrette le manque de logique géographique et les changements de plans trop nerveux.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

14/03/2009

Opération Nez Rouge

nezrouge2009

Roger Moore, entouré de l'éditeur Leslie Pollinger et de l'auteur Gareth Owen, a participé, à sa manière, à l'opération britannique "Red Nose" vendredi 13 mars au Sheraton de Londres.

Chez nos amis britanniques, le "Red Nose Day" est un jour pas comme les autres : que ce soit dans les écoles, les entreprises ou dans les foyers, tout le monde se mobilise pour rassembler des fonds en faveur des plus défavorisés. Encouragée et soutenue par des célébrités, comme Roger Moore, cette action a un côté ludique so British.

Photo © David Harrison

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

13/03/2009

L'hirondelle n'a pas fait le printemps

rrmoore

Roger Moore est récemment revenu dans les médias sur un événement qui a manifestement marqué son enfance et auquel il repense encore actuellement. Il en a d'ailleurs fait part dans son ouvrage : enfant, il a lancé un caillou en direction d'une hirondelle. L'oiseau est tombé mort à ses pieds.

"Nous étions une petite bande de garçons et nous avions repéré une hirondelle qui s'affairait autour de son nid. J'ai été idiot, comme on peut l'être à cet âge, et j'ai balancé une pierre dans la direction de l'oiseau qui s'est effondré. C'est comme si j'avais commis un meurtre. J'ai été poursuivi par cet incident. Depuis, je suis totalement opposé à toute forme de chasse ou de cruauté envers les animaux".

Roger Moore ne s'en est jamais caché : il déteste la chasse et la violence et les armes à feu. Même le bref épisode qui le voit tordre le bras de Maud Adams dans "L'Homme au Pistolet d'Or" le rend mal à l'aise car cela ne correspond pas à sa personnalité. Pour lui, James Bond est bien meilleur dans le rôle d'un tombeur. C'est donc dans le froissement des draps que l'on recueillerait plus efficacement les confidences ...

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |