13/03/2009

L'hirondelle n'a pas fait le printemps

rrmoore

Roger Moore est récemment revenu dans les médias sur un événement qui a manifestement marqué son enfance et auquel il repense encore actuellement. Il en a d'ailleurs fait part dans son ouvrage : enfant, il a lancé un caillou en direction d'une hirondelle. L'oiseau est tombé mort à ses pieds.

"Nous étions une petite bande de garçons et nous avions repéré une hirondelle qui s'affairait autour de son nid. J'ai été idiot, comme on peut l'être à cet âge, et j'ai balancé une pierre dans la direction de l'oiseau qui s'est effondré. C'est comme si j'avais commis un meurtre. J'ai été poursuivi par cet incident. Depuis, je suis totalement opposé à toute forme de chasse ou de cruauté envers les animaux".

Roger Moore ne s'en est jamais caché : il déteste la chasse et la violence et les armes à feu. Même le bref épisode qui le voit tordre le bras de Maud Adams dans "L'Homme au Pistolet d'Or" le rend mal à l'aise car cela ne correspond pas à sa personnalité. Pour lui, James Bond est bien meilleur dans le rôle d'un tombeur. C'est donc dans le froissement des draps que l'on recueillerait plus efficacement les confidences ...

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.