24/08/2008

Pas facile d'être James Bond

Rogerlald

Roger Moore qui sourit ici aux commandes du bateau à moteur à grande vitesse rendu célèbre par la course-poursuite dans "Live And Let Die", c'est pour une promo du film. Dans son autobiographie, l'acteur y révèle une réalité moins glamour, comme il l'avait déjà suggéré dans son "Journal" en 1973.

Lors d'un essai, le moteur de l'engin, lancé à grande vitesse, s'est arrêté net. La direction ne répondait plus et le bateau a poursuivi sa course jusqu'à aller s'empaler sur une cabane de pêcheur en bois. Roger Moore est éjecté du bolide. Bilan : deux dents cassées et une vilaine entorse du genou.

C'est en boîtant bas et avec une béquille que Roger Moore poursuivra le tournage.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.