31/07/2007

Pinewood 2007

DSC00503

C'est la troisième fois que j'ai la chance de me rendre aux Studios Pinewood, à environ 50 kilomètres de Londres. Cette année, plombée par les inondations, fut particulièrement difficile. Métro embouteillé, gare de Paddington au bord de la crise de nerf et gare de Slough carrément sous eau. Qu'à cela ne tienne: je débarque le 20 juillet dans cette petite ville banlieusarde à souhait.

Le 22, plein soleil. Les Studios sont baignés de luminosité. Le parking est plein. On note une Aston Martin DBS grise. Les "guest stars" arrivent et se mêlent au public. J'aperçois Lewis Gilbert, Alan Hume, Alec Mills, John Glen, Christopher Wood, Peter Lamont. Les légendes bondiennes défilent. Thé, café, on investit la célèbre "mansion" des Studios. J'aperçois Ken Adam, mais il est temps d'entamer la visite des Studios.

pinewood2

Les couloirs peuplés des photos des plus grands acteurs ayant travaillé aux Studios. Roger Moore n'est pas en reste. On l'aperçoit dans la peau de Brett Sinclair, puis celle de Bond of course. On découvre le nouveau set bondien, reconstruit après l'incendie qui l'a ravagé l'année dernière. Une fois de plus, après le sinistre épisode de 1985. Pas question, cette année, d'y entrer. On en fait le tour pour se diriger vers la fin de la Goldfinger Avenue après être passé par la 007 Drive. On passe devant le fameux Underwater Stage avant de s'enfoncer plus loin, en marge du parc. C'est un téléfilm britannique qui est en tournage: une fausse banque, de fausse maisons ... Quoique. Il faut réellement palper les façades pour constater que les décors sont réellement en carton pâte.

Retour par les célèbres jardins, barbecue. Puis direction le célèbre et mythique "Théâtre 7", une gigantesque salle de cinéma où sont projetés les rushes. Des extraits de films bondiens défilent sur grand écran. Emotions.

Les invités se succèdent sur scène: Peter Lamont, John Glen, Lewis Gilbert, Alec Mills, Alan Hume, June Randall, Golda Offenheim, John Willis, Christopher Wood, Norman Wanstall, Ken Adam, Peter Murton.

Après le thé et les "scones" - petits gâteaux secs qu'il faut enduire de crème et de confiture rouge et gélatineuse, so British - Martin Grace, qui a doublé Roger Moore dans tous ses opus bondiens, et Terry Mountain se livrent à une démonstration de leurs talents.

Une journée inoubliable.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |

18/07/2007

Hommage à June Randall

hommagejunerandall

Roger Moore était à Londres le 2 juin dernier pour rendre hommage et récompenser la carrière de June Randall, une scripte qui l'a accompagné en de très nombreuses occasions au fil de sa carrière. Déjà présente sur les plateaux du "Saint", elle travailla sur plusieurs James Bond ainsi que sur "Les Oies Sauvages".

La cérémonie a eu lieu dans le cadre prestigieux du Royal Lancaster Hotel. Cette récompense est décernée par "The Guild of British Camera Technicians" (GBCT). Créé en 1977 durant le tournage de "Superman", ce cercle compte à présent 500 techniciens cameramen.

Cet événement était placé sous les auspices du "Cinema and Television Benevolent Fund" et de l'UNICEF, deux organisations soutenues par Roger Moore.

Le suspense était total pour June Randall puisque la présence de Roger Moore lui a été cachée jusqu'au dernier moment. Une surprise qui l'avait beaucoup émue. Pour ma part, j'ai eu l'occasion de croiser cette charmante dame aux studios de Pinewood et d'Elstree et, si tout va bien, je devrais la croiser à nouveau d'ici quelques jours, toujours aux studios de Pinewood dont elle connaît tous les recoins.

Lien: The Guild of British Camera Technicians

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (2) |

04/07/2007

A toute vitesse !

rogerdrapeau
 
Du beau monde au Norisring de Nüremberg en juin pour la cinquième étape du Championnat allemand de voitures de tourisme (DTM). Roger Moore avait fait le déplacement ! Roger Moore a été reçu par le Team Audi. Wolfgang Ullrich, patron d'Audi Motorsport a servi de guide à Roger Moore sur le paddock, lui dévoilant l'A4 DTM et lui présentant Tom Kristensen, de retour en DTM après son accident lors de la première course à Hockenheim. 

On pouvait également apercevoir, les vainqueurs des 24H du Mans. Frank Biela, Emanuele Pirro et Marco Werner étaient présents pour soutenir leurs partenaires de la semaine dernière Prémat-Luhr-Rockenfeller, qui avaient abandonné après la sortie de piste de Mike Rockenfeller sur l'Audi R10 n°3, après à peine une heure de course au Mans. D'ailleurs le proto allemand victorieux au Mans a fait quelques tours de démonstrations au Norisring piloté par Frank Biela.

Lien: J'ai posté quelques photos sur le site officiel de Roger Moore.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (0) |