21/02/2007

Train-train pas quotidien

trainsminiatures

Roger Moore et son épouse - qui possèdent un train miniature dans le carnotzet de leur chalet à Crans-Montana – ont assisté  à l'ouverture de la Fondation suisse des trains miniatures. Assis avec les nombreux journalistes présents, ils ont entendu l'histoire de ce nouveau musée racontée par Jean-Pierre Rouvinez, initateur et président de la Fondation. "J'ai dans la vitrine de ma droguerie des trains qui circulent, souvent les gens entrent et me demande où on peut voir des trains miniatures. Je les envoyais à Ayent, chez Gérard Ney qui avait un petit musée. Un jour, M. Ney est venu me remercier de lui envoyer des visiteurs."

 

Entré dans le musée par la rout du Transit à Montana, le visiteur arrive dans une salle où sont exposés les trains miniatures dans des vitrines conçues spécialement pour leCrans-Montana. "S'il y a de la place encore libre dans certaines vitrines, c'est que le monde du rail est toujours en évolution, précise Jean-Pierre Rouvinez. Au fur et à mesure  des possibilités, des nouvelles pièces et de nouvelles maquettes seront présentées." Sur un bel écran plat se joue un film où défilent les grands moments des chemins de fer. On prend le temps de s'asseoir quelques minutes.

La visite se poursuit de vitrines en vitrines. Plusieurs maquettes sont présentes: la gare de Gletsch, mise à disposition par l'Association de la ligne sommitale de la Furka, une maquette représentant la liaison entre le chemin de fer CFF et les chemins de fer rhétique dans les Grisons, deux écartements différents des rails dans un décor alpin superbe, la maquette "baignoire" des jeunes du centre RLC à Sion, un dernière maquette présentant des ouvrages existant dans la réalité, sur la ligne du Glacier Express, reliant Zermatt à St-Moritz.

 

"Au sous-sol, indique Jean-Pierre Rouvinez, "le réseau modulaire correspond à une sorte de parc d'attraction des années 1890 à 1950, dans l'Amérique profonde des Montagnes Rocheuses, plus particulièrement dans le Colorado. Le thème du bois, de la scierie et de la mine d'or dans une ambiance western!" Et de préciser que les locaux seront encore améliorés pour plonger le visiteur dans une véritable ambiance ferroviaire et américaine de l'époque.

Le projet de musée des trains miniature a été rendu possible par la générosité et la persévérence de plusieurs amoureux des trains miniatures, par l'apport financier des six communes de Crans-Montana et de la Fondation du Casino de Crans-Montana.

Liens:

Crans Montana

Trains Miniatures

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Passionnant - merci ! Je ne savais pas que Roger Moore était passionné de trains! c'est super de votre part de nous apprendre de telles choses; j'aimerais aussi beaucoup aller à Crans-Montana, je connais de réputation, en tant que Lyonnais c'est impardonnable de ne pas encore avoir été!

Écrit par : Nicolas T. Lemoine | 22/02/2007

Les commentaires sont fermés.