23/07/2006

Une visite à Pinewood Studios

J'étais venue avec un couple d'amis. Un ami possède la P1800 du Saint. Je suis arrivée en Angleterre dès le vendredi midi 30 juillet, ce qui nous a permis de faire des ballades en voiture autour de Slough (où nous logions à l'hôtel). J'ai en profité pour prendre des photos de lieux que l'on retrouve dans Amicalement Vôtre comme l'église de Denham ou le pub "The White Horse" à Hedgerley. Je suis allée en "pélerinage" devant la maison de Roger Moore à Denham Green, "Sherwood House" qu'il habitait à l'époque du Saint et d'Amicalement Vôtre. 
 La journée a commencé dans les salons du studio: les Bond Girls étaient dans une salle avec devant elles des piles de photos prêtes à être signées. Malgré la chaleur, seul du thé et du café étaient servis gracieusement. Ce qui veut dire que les boissons fraîches étaient à nos frais (2,50 £ pour une pinte de diet coke, ça fait cher la bulle).


On pouvait aussi se promener dans les fameux jardins. Les Bond Girls se prêtaient au jeu des signatures et des photos dans une ambiance détendue.

Deborah Moore m'a signé mon programme gratos quand même. J'ai acheté une photo de Caroline Munro à qui j'ai demandé une nouvelle interview pour le site de Roger. Idem pour Maud Adams. Prise dans le tourbillon et l'ambiance, j'ai demandé à Pamela Salem de me signer mon programme, oubliant que la signature était payante ! Je me suis donc retrouvée avec une photo de ... Sean Connery.

La visite des studios a débutée un peu plus tard sous la chaleur. Pour ma part je l'avais déjà faite il y a deux ans lors d'une après-midi consacrée à Jaws et ses amis. Mais je dois dire que le plaisir reste le même. Cette fois-ci on a eu droit à la visite du "underwater-stage". Un décor de Casino Royale était également visible mais interdit de photos. Le tour s'est achevé par les jardins.
Le barbecue avait déjà débuté. Pas évident de manger un hamburger patates ou saucisses sous cette chaleur d'autant que les tables à l'ombre étaient rarissimes.

Puis nous nous sommes dirigés vers le Théâtre 7, une immense salle de cinéma où furent diffusés des extraits des films 007. Entre chaque époque, les Bond Girls faisaient leur apparition et répondaient aux questions des fans. Une tombola clôturait la séance.

En attendant mon tour au bar, j'ai été accostée par Zena Marshall herself. Intriguée par mon nom figurant sur mon badge, elle m'a demandé si j'étais française (ben oui, "Marie-France Vienne", ça fait très peu anglais). Elle m'a du coup parlé dans un français impeccable. J'ai ensuite pu discuter avec June Randall qui connaiît Roger Moore depuis les années 60. A la fin, j'ai pu discuter avec Shirley Eaton qui était enchantée à l'idée de poser sur le capot de la P1800.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Bonjour un petit coucou, C'est super d'avoir eu l'opportunité d'aller là-bas!
Je suis fan d'Elvis Presley mais j'avoue qu'avec l'avion à prendre pour aller visiter Graceland, je ne sais pas si j'y irais un jour!
Bon week-end. @+

Écrit par : Véronique | 05/08/2006

Les commentaires sont fermés.