22/05/2006

Interview avec Lynn-Holly Johnson

Vous vous souvenez sûrement de Bibi Dahl dans "For Your Eyes Only". Elle a accepté de répondre à quelques questions pour le site officiel de Roger Moore.

En voici un aperçu en français.

Quelle fut votre réaction quand vous avez appris que vous avez été retenue pour jouer le rôle de Bibi Dahl dans « Rien que pour vos yeux » ?

L’audition pour le rôle fut nerveusement très éprouvante. Mon agent m’avait dit que Cubby Broccoli souhaitait m’engager après m’avoir vue jouer dans Ice Castles. En fait, j’ai été convoqué au domicile de Cubby où nous avons longuement discuté de tout.

Il n’y avait aucun script ni aucune scène que je pouvais jouer. Donc, je n’ai rien vu venir jusqu’à ce que mon agent m’appelle pour me dire que j’avais le rôle. J’étais très excitée mais je n’avais aucune idée du personnage que j’allais interpréter. Et encore moins que je serais amenée à parler de ce film et de ce rôle plus de vingt ans après.

Quand avez-vous rencontré Roger Moore pour la première fois ?

Je l’ai rencontré pour la première fois sur le tournage. Il travaillait. J’étais donc très sérieuse, d’ailleurs je le suis toujours quand je travaille. Dans les heures qui ont suivi, j’ai bien vu qu’il s’agissait d’un acteur bien différent des autres.

Vous étiez jeune et c’était votre première apparition dans une super production. Etiez-vous impressionnée ?

Plus surprise qu’impressionnée d’être sur le tournage de cette méga production. Il y avait vraiment un bon esprit et beaucoup de chaleur. La plupart des personnes avaient déjà travaillé ensemble sur les autres James Bond, ils savaient donc comment fonctionnait la machine et comment faire en sorte d’avoir un excellent produit final.  

Travailler à Pinewood n’avait rien à voir avec ce qui se fait aux Etats-Unis. Je connaissais déjà plusieurs membres de l’équipe de tournage pour avoir joué dans The Watcher In The Woods avec Bette Davis.

On a l’habitude de dire que Roger Moore est particulièrement agréable avec les autres acteurs/trices. Pouvez-vous le confirmer ?

Oui, Roger Moore est vraiment très sympathique. Si bien que je n’arriverais pas une seule seconde à l’imaginer se mettre en colère ou se froisser. Il est très doué pour la vie et vit chaque journée à fond.

Travailler à ses côtés est un énorme plaisir. J’ai côtoyé quelques stars de télévision ici aux Etats-Unis et je peux vous dire qu’ils se prenaient vraiment très au sérieux, ils jouaient aux divas et se prenaient pour Dieu.

Roger Moore, lui, c’est la classe à l’état pur. Avec toute sa carrière, il ne se comporte pas comme s’il méritait plus d’égards.

 C’est de notoriété publique qu’il est en plus très drôle. Je suppose que vous devez avoir quelques anecdotes ?

Roger Moore fait de chaque prise de vue un moment de rigolade. Il change son texte ou sort un canard en caoutchouc. Même hors caméra, avec lui, on continue de s’amuser. En même temps, c’est un homme professionnel et respectueux, mais son esprit et son charisme font que travailler avec lui devient vraiment merveilleux.  

« Rhabilles-toi et je vais t’acheter une glace » est l’une des répliques les plus comiques du film. Pourriez-vous me parler de cette fameuse scène ?

 Roger Moore n’a eu de cesse que de me faire rire durant la scène de la chambre. Cette scène a été tournée la veille de Noël et mes parents et mon frère étaient venus me rejoindre pour les fêtes.

Et ils sont venus me voir sur le plateau. Je pense que l’on a donc fait en sorte que ce serait une bonne idée de tourner cette fameuse scène en leur présence. C’est donc devant eux que j’ai tourné ma scène la plus sexy. Et durant celle-ci, Roger me dit : « Bon, je te rejoindrais bien au lit, mais tes parents nous regardent ! ».

Chaque nouvelle prise de vue voyait Roger Moore sortir une réplique délirante. Jusqu’à ce que le directeur ne dise : « OK Roger, faisons cette fois une prise dans laquelle tu prononces le bon texte ».

Il y avait manifestement un grande complicité entre Roger Moore et vous. Comment l’expliquez-vous ?

Oui, tout à fait. Je pense que c’est dû à un respect mutuel. Nous partageons aussi le même sens de l’humour et nous savions quand il fallait être sérieux.  

Actuellement, je me consacre à ma famille. J’ai un merveilleux mari et deux beaux enfants. Sinon, je suis restée en contact avec le milieu du cinéma. J’ai quelques projets que j’ai couché sur papier et auxquels je reviendrai quand le temps me le permettra. Je passe pas mal de week-ends à faire de la voile sur le Pacifique. Je fais partie d’une équipe depuis deux ans. Et nous sommes actuellement champions !

Vous pouvez lire l'interview en anglais ici sur le site officiel.

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Humour et Désinvolture. Super, je vois que Roger Moore manie l'humour et la désinvolture comme James Bond tel que je l'ai découvert au cinéma !
alex 007

Écrit par : Alex 007 | 22/05/2006

Les commentaires sont fermés.