14/03/2006

Amicalement Vôtre version 2006 

Lundi 13 mars 2006. Tony Curtis était à Londres pour y recevoir un « Lifetime Achievement Award », distinction qui couronne un acteur pour l’ensemble de sa carrière. Clin d’œil de l’histoire, c’est Roger Moore qui remit la récompense à son complice d’Amicalement Vôtre.

 

Je n’y étais hélas pas. Vous en comprendrez la raison quand je vous aurai dit qu’il fallait débourser non moins de 250 £ pour assister à cette grand messe et avoir la chance de côtoyer le parterre de stars.

 

 

Pour l’occasion, Lord Brett Sinclair avait laissé sa chemise orange, son joli foulard bleu pâle, sa chemise à jabots, ses cigares et son costume rayé dans son flat. Danny Wilde n’avait pas remis ses gants et son blouson de cuir et avait préféré s’engoncer dans un improbable costume noir, un rien étriqué.

 

35 ans après, les protagonistes de l’une des meilleures séries cultes que le petit écran nous ait offert étaient réunis. A 78 et 81 ans, la paire de séducteurs a encore « de la gueule ». Et Steve Coogan et Ben Stiller, censés incarner les deux playboys dans un prochain remake, peuvent se faire du souci.    

 

Écrit par Marie-France Vienne | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

Bonjour, Merci beaucoup pour ton commentaire!
J'aime bien Roger Moore!
Je vais mettre votre blog dans mes liens!
Bonne semaine. @+

Écrit par : Véronique | 21/03/2006

Les commentaires sont fermés.